lundi 11 juillet 2016

Premier contact : Too Cool for School

Depuis la fin de l'année dernière, une nouvelle marque s'est installée dans le coin beauté des Galeries Lafayette : Too Cool For School.

Cette jeune marque Coréenne, qui célèbre cette année son sixième printemps, axe ses produits sur des compositions propres et de qualité, dans des packagings funs et décalés, aux looks très arty. Elle collabore d'ailleurs avec des artistes du monde entier, pour mettre en avant leurs travaux via les emballages des cosmétiques.
Too Cool for School part actuellement à la conquêt de l'Europe, et c'est en France qu'elle a posé ses premières valises. 

Le nombre de références est assez impressionnant, et les principales gammes commercialisées aux Galeries Lafayette sont : 
  • la collection de maquillage Dinoplatz, avec des packagings inspirés de l'architecture New-yorkaise ; 
  • les soins Egg Mousse : une multitude de produits corps et visage aux textures fouettées et avec l'oeuf en ingrédient star ; 
  • la gamme de maquillage Artify, ultragirly avec ses petits visages ronds et ses chatons multicolores ; 
  • le maquillage Art Class, dont les packagings rappellent un atelier de peinture ; 
  • la collection Check line, aux imprimés tartans so british ! 

Évidemment, quand il s'est agi de choisir un produit, c'est dans la première que j'ai fait mon choix. Et oui, toi et moi on ne se connaît pas encore très bien, mais les dinos et moi, c'est une longue et grande passion ! Genre il y en a un sur mon bureau. Genre je les connais tous et je fais des formations en ligne sur leur anatomie. Genre obligation annuelle de regarder  la trilogie quadrilogie Jurassic Park. Genre je reçois plusieurs fois par semaine des dessins à la con sur le thème de la part de mes collègues. Et à part ce petit détail, je suis normale !  
Donc pas besoin de faire un dessin, j'ai été aimantée par cette collection dès mon arrivée dans le corner. 

J'avais besoin d'un blush crème pour l'été : j'ai donc opté pour le Dinoplatz Cushy Blusher, en teinte Lava Martini. 

ça commence par une boîte façon petite paillote du bord de la plage, en noir et blanc avec des petites notes de vert. Le tenancier du "Cushy Shack" n'est pas la, puisque la porte (prédécoupée) est rabattue avec un panneau "Gone surfin". Quant au tube, le dinosaure star est en train de surfer tranquilou-bilou en maillot de bain à fleur, avec les palmiers en arrière plan. #fan 
Cette jolie petite chose est l’œuvre de la collaboration de Too Cool for School avec l'architecte et peintre new-yorkais Hatori Sando. 

Le tube se ferme avec un bouchon qui se visse, et contient un applicateur mousse. On est pile dans la tendance "cushion" qui déferle depuis quelques mois. Idée plutôt maline, la boite contient, en plus du tube, un applicateur de recharge. J'ai trouvé le concept génial, car ces applicateurs sont souvent décriés du point de vue de l'hygiène. Là au moins, à mi-parcours, ou quand son grand frère commence à nous faire peur, on peut clipser le remplaçant. Le seul bémol que j'émettrais est que je trouve l'applicateur trop ferme à mon goût, je les préfère très spongieux, comme ceux des gammes cushion de Sephora. 

Quant au blush en lui-même... je l'aime beaucoup ! A la sortie du tube, il est rose bubble-gum. Je l'applique très facilement en tapotant l'embout sur mes pommettes, puis je finis les derniers estompages au doigt.
Le fini est très naturel, d'un joli rose très doux, légèrement satiné. Le toucher est très fin, quasiment poudré. Sa texture se fond dans la peau et ne la dessèche pas. Je n'irai pas jusqu'à dire, comme la marque, qu'il hydrate, mais clairement, il ne fait aucun mal à ma peau qui a tendance à se déshydrater totalement sous l'effet des produits poudre en été. 
Et encore mieux, sa composition ne contient ni parabènes, ni phtalates. 

Et bonne nouvelle, la marque est disponible depuis quelques jours sur l'e-shop de Birchbox !

Dinoplatz Cushy Blusher, 24€ chez Birchbox (également disponible en teintes Beach break (pêche) et en Surf's Up (rose clair)) ou aux Galeries Lafayette.