lundi 6 juin 2016

Parce qu'il faut essayer : j'ai testé pour vous Citypharma

C'est bien joli d'être "beauty-addict" (argh, le terme qui te fait passer pour la reine des dindes !) mais le budget n'est pas extensible... Je ne me plains pas, j'ai la chance de pouvoir m'offrir ce genre de petits plaisirs, mais je suis toujours en quête de bonnes affaires.
Une mes collègues m'a parlé il y a quelques semaines de Citypharma, en ces termes : "le samedi c'est l'horreur, mais les prix sont fous".
 
Aujourd'hui, ni une, ni deux j'y fonce ! Et alors, attention, ici on ne fait pas les choses à moitié, je décide de vivre pleinement l'expérience, puisque me voici arrivée rue du Four un samedi à 14h30... Ouais, une warrior du shopping !
 

Arrivée devant la bonne porte... c'est l'émeute à l'intérieur. Gloups. Allez, une bonne inspiration et je me lance dans la mêlée.
Je tente de flâner, étant venue sans wishlist particulière, mais je comprends vite que je ne suis pas de taille : chez Pharmacity, mieux vaut avoir les pieds bien ancrés dans le sol. Les gens se bousculent pas mal entre les allées.
 
  
Niveau choix, il faudrait être très difficile pour ne pas apprécier ! Le magasin s'étend sur deux niveaux, avec la parapharmacie au rez-de chaussée, et la pharmacie/nutrition/homépathie.. au premier étage. Les rayons sont bien achalandés, les prix bien affichés, je me sens au supermarché. Le cadre, d'ailleurs, c'est typiquement ça : rayonnages remplis de bas en (trop) haut.
 
Sur les conseils... bon soyons honnête, on se fout un peu de toi quand même ! Je cite quelques nouveautés, que la vendeuse ne semble pas connaître. Soit. Je me renseigne ensuite sur une crème spéciale "bientôt 30 ans, oublie ta jeunesse et tartine toi d'antirides", et la vendeuse, fort sympathique par ailleurs, essaie à tout prix de me fourguer une crème qui ne me semble pas vraiment adaptée.. Au bout d'un moment, elle s'agace de ma réticence ; je la remercie et m'échappe, m'en remettant à moi-même.
 
Et les prix alors ? Parce que c'est quand même pour ça qu'on lit cet article ! Globalement, j'ai l'impression que les prix sont environ 20% inférieurs à ce que je vois d'habitude. En plus, il y a de nombreuses promos spéciales indiquées dans les rayons.
Je me suis laissée tenter par trois produits, et c'est seulement à la caisse que je me suis aperçue que les 3 avaient la même fonction... #problemespsychologiques...
  • l'huile démaquillante d'Edenens (9.99€), pour tester et parce que rien de tel que le démaquillage à l'huile pour décrasser en profondeur, en voici une nouvelle sur le banc d'essai (bientôt un petit benchmark sur le blog...?) ; 
  • l'eau micellaire Biafine (6.98€) : efficacité redoutable, tout en douceur, je rachète encore et encore ;
  • et enfin, ma trouvaille, ma fierté : le baume en huile de Biotherm, et alors là, tiens-toi bien lecteur : au lieu de 30€ sur le site de Biotherm, 22€ seulement pour cette chose qui a déjà conquis mon cœur. 
En conclusion, Citypharma, c'est quelques moments un peu rugueux à passer, mais ça les vaut bien !
Ma recommandation : venir avec une liste complète et organisée par thèmes, le lieu ne se prête vraiment pas à la flânerie. 
 
D'autres avis à partager sur Citypharma ou des endroits similaires ? 
 
Citypharma, 26 rue du Four, 75006 Paris - Du lundi au vendredi de 8h30 à 20h et le samedi de 9h à 20h.